jeudi 23 avril 2009

Géoblogging

Bienvenue sur «Le livre noir de la vie en Basse-Ville», un blogue sur les endroits. Je suis heureux de vous présenter cette première entrée. Notez que l'apparence générale est vouée changer. 

En cette ère de géopositionnement par satellite (gps), de géocaching, de géomarketing, de géotagging et de géoing, nos vies entières sont maintenant géolocalisées, c'est à dire constamment positionnées quelque part sur la surface de cette boule en perpétuelle rotation-slash-révolution. Qu'en est-il de nos pensées? N'avez-vous pas, dans votre routine quotidienne, des pensées récurrentes en «association indissociable» avec un endroit?
De plus, avec l'avenement des flux de multicommunication instantanée (terme totalement inventé en écrivant ces lignes) tels que Twitter et Facebook, chacun sait ce que l'autre fait ou pense en quelques clics. C'est là que le bât blesse ; ces applications internet horodatent les entrées sans les géotagger. Par exemple : un ami pourrait être en train de manger une soupe en Thaïlande, mais sans spécifier qu'il s'y trouve parce que l'auteur du statut évertue plutôt la mixture aigre-douce très pimentée. Vous rateriez alors une information cruciale!
Alors voici, en bon guérisseur de bât que je suis, probablement inspiré par cet inusité champ de géotagging du moteur de blogs livejournal, quelques lignes de géoblogging en rafale, tous datés du 23 avril 2009.
Par cet exemple, on peut voir qu'aujourd'hui, j'ai été à Charlesbourg, Neufchâtel, Lévis et Lac-Saint-Charles et que ces pensées sont directement tributaires du paysage (enseigne d'une boutique, marchand de fruits et légumes, restaurant, odonymie).
Une autre innovation signée
Webfil
dans son domaine du 330 112,98 m E; 5 186 943,58 m N, fuseau 19

2 commentaires:

Martine a dit...

pourquoi sur blogspot ?

[j'aime vraiment le façon dont t'écris. c'est beau. slashe bien dit. ça embellit tout ce que tu dit.]

l'ennui avec ton innovation, c'est que dans ce monde de pressé et d'instantané, il faut quand même prendre le temps de cliquer sur les coordonnés (qui, soyons honnêtes, ne nous disent rien) et de zoomer out sur google map pour savoir que t'as été à Charlesbourg, Neufchâtel, Lévis et Lac-Saint-Charles en pensant tout ça.
ceci dit, facebook devrait imiter livejournal dans sa géolocalisation, j'aime vraiment l'idée.

webfil a dit...

Pourquoi Blogspot? Parce que Blogspot me permet d'utiliser un style avec mon propre bandeau et de choisir la disposition des objets sur ma page.

À propos de l'ennui avec mon innovation : Ouais, j'aurais dû prendre un patron de lien Google Maps avec un niveau de zoom prédéterminé pour rendre la lecture de l'endroit plus facile. Ça reste à travailler.